Depuis l’année 1958, il est obligatoire d’assurer tout véhicule dans l’hexagone. En effet, cette loi en vigueur depuis des générations s’applique à tous les véhicules (deux comme quatre roues). C’est une disposition qui vise principalement à protéger les individus en cas sinistre. Il existe plusieurs catégories d’assurance moto qui impliquent diverses responsabilités. Avant de souscrire à une forme d’assurance moto, vous feriez mieux de bien lire les termes du contrat. Vous saurez dans cet article les raisons pour lesquelles il est indispensable de souscrire à une assurance pour votre véhicule à deux roues. 

L’assurance moto : une obligation 

Si vous cherchez à connaître les raisons pour lesquelles vous devez à tout prix souscrire à une assurance auto, sachez que la première raison est d’ordre légal. A priori, selon le Code de la route, vous êtes tenu d’avoir une assurance dès lors que vous devenez propriétaire d’un véhicule terrestre à moteur. Ainsi, la loi vous oblige à avoir une assurance qui inclue au moins la garantie responsabilité civile. Suivez l'explication donnée dans cet article pour mieux comprendre. Même lorsque votre moto n’est pas en marche ou n’est pas immatriculée, elle doit être assurée. La souscription à une assurance vous protège en cas d’accident que vous provoquez ou que vous subissez. 

Que risquez-vous quand vous ne souscrivez pas à l’assurance moto ? 

Lorsque vous roulez une moto non assurée, vous risquez gros devant la loi. La non-souscription à l’assurance est un délit grave sévèrement puni par le législateur. Au prime abord, vous pourrez être contraint de payer une amende pouvant atteindre 3750 euros avec un risque de suspension de votre permis de conduire et une interdiction de le repasser pendant une longue période. Votre bécane peut être saisie par l’autorité en cas de violation de la loi et vous pourrez même être contraint de faire des travaux d’intérêt général. Il est donc recommandé de toujours être à jour vis-à-vis de la loi pour ne pas subir les représailles.