Open office, qu’en savez-nous ?

Faisant partir des logiciels de bureau, open office est téléchargeable gratuitement et libre. Développé par Apache il présente des propriétés, c’est-à-dire des fonctions telles que le traitement de texte. C’est ainsi que le Writer d’open office affiche dans un même temps de nombreux pages. Installé, ce logiciel a la capacité de gérer une base de données.

La particularité d’open office et l’intérêt de son utilisation

À la prime abord, sachez qu’il est totalement gratuit c’est-à-dire à 0 euro. Ce qui n’est pas le cas pour tous les logiciels bureautiques. Il devient donc aux yeux des utilisateurs un logiciel tant souhaité. L’enregistrement des documents écrits se fait dans un format OpenDocument, meilleur format en matière de documentation bureautique. Ensuite, open office permet également la lecture de ces fichiers dans Windows, Mac et Linux. En installant, tout utilisateur appartient désormais à une grande communauté qui lui permettra de satisfaire ces préoccupations en discutant avec chat IRC. De plus, l’interface est facilement cernable. Cela facilite une très bonne utilisation. Pour plus d’information open office gratuit. La licence que procure open office est illimitée. Grâce au langage XML qu’a open office on a la possibilité de conserver de l’espace considérable sur son disque dur. L’intérêt de l’avoir est qu’il simple, facile à utiliser et rentable. Le ¼ des Français préfèrent rédiger leur texte en open office. Il est important de noter que plus de 100 millions de personnes téléchargent le logiciel chaque année. Mais n’y a-t-il par quelque désavantage en son encontre depuis son apparition. Intéressons-nous à cela.

Open office est-il irréprochable a tout prix ?

Bien qu’il ait assez de qualité, open office peut un jour ne plus être efficace en raison du manque de contribution venant d’acteurs du secteur. Comme tout logiciel il faut une amélioration, des mises à jour qui demandent des moyens. Le risque de piratage peut accroître l’insécurité sur le site internet d’open office de la part des membres de la communauté.