Tout au long de leur vie, les femmes utilisent des tas de produits d'hygiène intime jetables. Pour cette raison, et aussi pour avoir un contact plus naturel avec leur période menstruelle, depuis quelque temps, certaines options de produits d'hygiène intime qui sont loin de la lingette ou du tampon typique ont commencé à se répandre. Dans l’optique, donc de satisfaire le plus grand nombre possible, la culotte menstruelle a fait son apparition. Lisez la suite pour en savoir plus.

Comment ça marche ?

La culotte se porte comme n'importe quel sous-vêtement. De ce fait, elle doit être bien entretenue. Vous pouvez avoir tous les détails ainsi via le lien du site. Chaque vêtement – entièrement en coton – comporte quatre couches, qui vous aident à rester au sec, au frais et sans perte. Les couches fonctionnent comme ceci : • Coton qui évacue l'humidité pour rester au frais et au sec en surface. Cette couche a une application antimicrobienne qui combat les mauvaises odeurs et les bactéries. • Un tissu super absorbant contenant jusqu'à deux tampons liquides. • Une barrière résistante aux fuites pour une protection maximale. • Une couche structurelle externe. Il existe différents niveaux d'absorption, de "super léger" à "lourd/nocturne".

Pendant combien de temps est-elle efficace ?

Ces culottes absorbent jusqu'à 20 millilitres de sang, donc résistent très bien une journée au bureau ou une nuit de sommeil. Vous pouvez les utiliser pour faire du sport sans crainte. Et il y a même des maillots de bain pour nager sans soucis ! L'humidité n'est pas ressentie même les jours où les saignements sont les plus abondants.

Comment est-elle lavée ?

Le lavage à la main ou via la machine est envisageable. Les fabricants suggèrent de les rincer d'abord, soit dans l'évier ou sous la douche, avant de les mettre dans la machine à laver. Assurez-vous de ne pas utiliser d'adoucissant ou de poudres abrasives et de les laisser sécher naturellement.