Différence entre le droit pénal et le droit civil

Juridiquement, le droit pénal et le droit civil sont deux entités ou prescriptions qui réprimandent tout acte injuste dans la société. Mais les deux ne jugent pas de la même manière, chacun d'eux a sa manière de tancer un individu qui a enfreint à la loi prescrite. Ici, il s'agira de vous faire part de cette différence.

Le droit pénal

Le droit pénal comme l’indique  ce site est répressif. Il permet de défendre les uns et les autres dans la société en punissant les actions répréhensibles appelées juridiquement « infractions ». Il protège les personnes et les biens et maintient l'ordre public en agissant sévèrement envers tout individu malintentionné. En son sein, le droit pénal, agir dans trois catégories de faute grave dont : les contraventions (cas des menaces de violences, excès de vitesse sur la route...), les délits (cas des viols, des harcèlements...) et enfin les crimes (cas des assassinats, meurtres, ou homicides volontaires...). Dans l'un ou l'autre de ces cas, le procès en droit pénal a toujours eu lieu entre l'accusé(e) et le représentant du ministère public ou du parquet (entre accusé et société). Ainsi, le juge prend en compte les accusations et demande à l'accusé s'il reconnaît les faits qui lui sont reprochés. Au terme du procès, le droit pénal punit l'accusé, soit par une amende plus l'emprisonnement pour les délits, et réclusions pour les crimes.

Le droit civil

Contrairement au droit pénal, le droit civil n'est du tout pas répressif et ne vise pas à punir une partie. Il rétablit la justice et corrige les dommages causés. Le droit pénal intervient entre deux particuliers et celui-ci dans un certain nombre de couloirs judiciaires très spécialisés. En son sein, sont inclus plusieurs d'autres droits dont : droit de la famille (divorce, mariage...), droit commercial (contrat ou bail, ventes...), droit des successions, etc. Ainsi, dans l'un ou l'autre de ces cas, si les deux parties ne s'entendent pas, le juge civil à l'obligation d'intervenir pour régler le conflit. Devant le juge, la partie qui a fait un recours à la justice est le plaignant et la partie attaquée est le défendeur, les deux ont le même droit devant la loi. Au terme des procédures judiciaires de ce type de droit, la partie qui a courbé l'échine est appelée à réparer les dommages. Elle peut payer une amende, où le juge peut aussi l'a contraint à exécuter une obligation. Pas de peines (emprisonnement ou réclusions) dans n'importe quel cas.