Rien n’est plus agréable que l’arrivée d’un nouveau-né dans la famille. Avoir un bébé est certes la chose la plus merveilleuse au monde, mais cela nécessite aussi des soins particuliers. En effet, l’allaitement maternel est une compétence indispensable que chaque parent doit maîtriser afin d’assurer la croissance son nourrisson. Bien évidemment, cela s’apprend. Dans cet article, vous découvrirez quelques astuces pour allaiter votre enfant de la meilleure manière possible.

Commencer à mettre votre bébé au sein dès la naissance

Le moment idéal pour commencer l'allaitement de son enfant est de le faire dès sa venue au monde, cliquez pour plus d'informations à propos. En effet, maintenir la peau de votre enfant contre votre peau vous permettra de lier un rapport infaillible entre vous et votre bébé. Cela va non seulement aider votre corps à produire du lait, mais suscitera également les réflexes nutritifs du nouveau-né. Le premier contact (la mise au sein) est donc primordial tant pour la mère que pour l’enfant qui vient de naître. C’est une étape cruciale qu’il ne faudra pas négliger, surtout dans les premières heures où il sera éveillé. 

Adopter une bonne posture pour mieux allaiter

Il est fréquent de voir de centaines de mamans se plaindre des mamelons douloureux après avoir allaité leur enfant. Mais, ce qu’elles ignorent le plus souvent est que c’est la cause d’une mauvaise position adoptée pendant la tétée. Dès lors, pour une lactation optimale, il faudra placer le bébé face à la mère, dans une position favorable. Il est à noter que la bouche du bébé doit bien prendre le mamelon et être éloignée au maximum de l’aréole. 

Opter pour une tétée à la demande

L’utilité de la tétée n’est sans doute plus à prouver. Tout le monde le sait, une bonne alimentation maintient le nouveau-né en bonne forme. Pour cette raison, il vaut mieux le faire selon que le besoin se fait sentir. Ainsi, il est conseillé que la maman et l’enfant dorment dans la même chambre. De cette manière, elle pourra mieux maîtriser la fréquence de sommeil et d’alimentation du bébé. Elle ne doit pas non plus priver l’enfant du lait maternel.